L’Association européenne des foyers (Europäische Feuerstätten Arbeitsgemeinschaft, ou EFA) aborde surtout des thèmes politiques à l’occasion de son congrès d’automne à Berlin

Le congrès d’automne de l’Association européenne des foyers (Europäische Feuerstätten Arbeitsgemeinschaft, ou EFA), qui a eu lieu les 24 et 25 octobre 2019 à Berlin, était placé sous le signe des activités politiques du secteur sur le marché européen principal, l’Allemagne. À proximité immédiate de la chancellerie et du Bundestag, les représentants européens les plus importants du secteur se sont rencontrés pour voter sur les positions politiques. Uwe Striegler, directeur général, y voit, malgré les tensions, une possibilité pour l’industrie et l’artisanat de façonner activement l’avenir. « L’amendement de la norme BImSchV, l’introduction du label “Umweltengel” et la discussion relative aux conditions d’évacuation sont des thèmes aussi techniques que politiques, » estime M. Striegler.
Le programme du congrès était lui aussi politique. Tino Sorge, membre du Bundestag, a indiqué des points de référence dans la politique fédérale allemande. Dr Johannes R. Gerstner, directeur de l’EFA, a attiré l’attention sur la nécessité d’une unité entre toutes les associations en Allemagne et a proposé le soutien de l’EFA dans ce contexte. Tim Froitzheim, ZVSHK, a expliqué l’état actuel de la discussion sur les particules fines et l’environnement. Dirk Böhringer, directeur technique de l’EFA, a exposé le point de vue européen sur la discussion actuelle en Allemagne. Prof. Dr Michael Mäs de l’université de Groningue (Pays-Bas) a annoncé la mise en place d’un projet de recherche soutenu par l’EFA contribuant à la discussion publique sur les thèmes relatifs aux particules fines.
L’association s’adapte au contexte général. L’EFA approfondira l’aspect stratégique du travail à Berlin, et a trouvé un partenaire fort en la personne du Dr Michael Schornstheimer, journaliste et spécialiste de Berlin. En outre, le resserrement des rangs au sein du secteur devrait aboutir à un projet de recherche commun l’année prochaine, qui devrait définir les bases scientifiques d’une législation future. Au cours de discussions préliminaires, l’AdK (groupement du secteur des poêles de masse) et la ZVSHK (confédération des installateurs de sanitaire, de chauffage et de climatisation) ont déjà lancé des appels à une collaboration. M. Gerstner promet de tout mettre en œuvre pour soutenir le plus possible tous les membres, y compris les nouveaux, dans le cadre du travail politique et technique. Depuis mars 2019, selon Johannes Gerstner, pas moins de six membres sont venus s’ajouter à l’association.
Les prochains rendez-vous de l’association ont par ailleurs été annoncés : du 15 au 16 janvier se tiendra à Leipzig la suite de l’atelier sur l’avenir, cette fois coorganisé entre autres par la ZVSHK et l’AdK. Du 18 au 19 mars, le congrès de printemps se déroulera à Salzbourg avec le soutien de l’association des fabricants autrichiens de béton et d’éléments préfabriqués en béton. Du 22 au 23 septembre devrait avoir lieu le congrès d’automne de 2020.

Categories: Allgemein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *